Return to site

Comment reconnaître la route ?

L'aventure de toute une vie

· Mission de vie,Trouver sa route,Lamour de soi

Avant, je partais avec mon baluchon sur le dos suivant les routes de toutes mes envies. À chaque nouveau carrefour j’expérimentais un nouveau chemin.

Jusqu’au jour où je me suis rendu compte que toutes les envies derrières lesquelles je courais ne me comblaient pas.

Je ressentais une première excitation dans le ventre et puis cette énergie se dissipait pour laisser place à la lassitude.

Et même si toutes les expériences étaient riches d’apprentissages, il y avait quelque chose qui sonnait faux.

Assise au bord du chemin, j’acceptais que le voyage au début tellement extraordinaire devînt vide de sens!

C’est alors qu’un vent violent et une pluie torrentielle s’abattirent sur moi.

Dans la précipitation, j’ouvris mon sac à dos pour en sortir de quoi me protéger.

Et voila que toutes mes affaires se virent éparpillées par le vent et trempées par la pluie…

Je trouvai finalement un abri et attendis que la nature se calme…

Quand le vent eut fini le ménage et la pluie la lessive, je sortai, envahie d’une grande tristesse.

Tout était à jeter. Toutes mes affaires avaient été malmenées. C’est en ramassant tout ce qui traînait au sol que je pris conscience que toute cette accumulation d’objets ne me servait à rien !!!

J’étais partie à l’aventure comme une feuille morte sans but, juste celui d’être menée à gauche et à droite.

Au début, je pensais que j’étais guidée par mes envies.

Et puis non, je suivais des envies que l’on m’avait suggérées: beauté, corps parfait, allure parfaite, pensée(s) irréprochable(s), Argent, maison, voiture, réussite, le prince charmant…

Et en accumulant de manière méthodique et disciplinée toutes ces choses dont je ne réalisais pas l’importance, chaque envie s’est transformée en une grosse brique que je trimballais dans mon baluchon qui s’alourdait de jour en jour …

C’est ainsi que je repris la route, avec une nouvelle énergie et un objectif :

« découvrir et connaître mes authentiques envies ».

Celles qui me sont propres, celles qui font vibrer toutes mes cellules, celles qui font voler les papillons dans le ventre, celles qui s'établissent de manière spontanée dans mes yeux et dans mon sourire.

Celles qui me font sentir que je suis EN VIE !

Et ce voyage est le plus beau que je fais chaque jour même si quelques tempêtes traversent mon paysage et m'obligent à ralentir.

À chaque carrefour désormais, je rencontre une personne qui m’explique les différentes routes s’offrant à moi. Avec conscience, aujourd’hui je choisis et continue l'extraordinaire aventure vers moi !

Alors, oui, j'ai fait des détours. Mais maintenant, je reconnais la route et sans aucun doute, j’avance.

Myriam Santos-Neves.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly